Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 21:54
Litige avec une patiente: elle n'est pas contente, car je l'ai mise "hors parcours de soins" lors de sa précédente consultation le 10 septembre.
C'était, bien sur , la première fois que je la voyais.

Parcours de soins: adressé par le médecin traitant , avec un courrier. Code MTO
Hors parcours de soins: venu d'elle même. Code HCS. Consultation remboursée à 50% je crois au lieu de 60%


Je suis en secteur 2 , en honoraires libres. Pour une consultation avec moi, quelque soit son  prix, le patient est remboursé sur la base de 23 euros.

Depuis l'instauration de ces réglementations, je note systématiquement dans le dossier si c'est le MT qui adresse le patient ou non. Il arrive évidemment que l'on mette  en parcours de soins un patient venu sans courrier de son médecin, mais dont le médecin traitant est manifestement au courant ou à l'origine de la visite chez le spécialiste. En témoigne par exemple des explorations complémentaires déja faits, plusieurs consultations avec le médecin traitant. On n'est pas seulement des paperassiers , mais des docteurs.

Dans le cas de Mme P, ce n'était pas le cas du tout ! Pas de lettre, médecin traitant  pas dans cette histoire, non informé , patiente désagréable et revendicatrice, sur des symptomes essentiellement fonctionnels. Poussée dans le bas ventre, constipation, et j'en passe.

Quelques jours après la consult, au moment du remboursement, elle a téléphoné pour protester parce que je l'avais mis en hors parcours de soins. Je précise que la patiente est cadre dans une banque, donc normalement à l'abri de la pauvreté. A ce moment je l'ai eue en ligne, et je l'ai  renvoyée à ses méditations.

Elle ne se le tient pas pour dit (dommage on rêve toujours que ce genre de patient change au plus vite de praticien). Et reprend un deuxième rendez vous. En précisant par 2 fois a ma secrétaire qu'elle veut absolument être mise en parcours de soins (sic)

Consultation tendue. Vérification de la normalité des examens demandés. Elle sait lire, c'est écrit normal dessus. Ca se corse au moment de décider d'une coloscopie, dépistage à mon sens indispensable selon son âge, plus de 45 ans, et les symptomes qu'elle m'a indiqués. Mais elle refuse de faire une coloscopie, veut faire à tout prix un hémoccult (recherche de sang dans les selles). Celui ci est inutile, en effet, elle dit avoir du sang dans les selles !! Elle m'indispose tellement avec ses ordres que finalement l'impatience me saisit, et je lui dis: madame , faites ou ne faites pas l'examen, je vous ai donné les éléments, et sachez que votre refus est consigné dans mon dossier. Histoire que vous ne veniez pas me reprocher un jour de ne pas avoir fait cet examen.

Nouveau litige sur le traitement. Le traitement de constipation que j'ai donné n'a évidemment pas donné satisfaction !

Vient enfin le moment du règlement.
A ce moment le coup de Trafalgar du parcours de soins refait surface. Et voila que la patiente me sort une lettre de son médecin traitant, datée de la veille de la première consultation. Et qu'elle m'ordonne de faire un rectificatif à la sécu concernant la fameuse consultation codée hors parcours. Au motif qu'elle avait la lettre de son médecin, mais que je ne l'ai pas demandée et qu'elle n'a pas pensé à la donner ! Ce qui est forcément inexact, ma secrétaire demande toujours, et moi aussi !

Qu'eussiez vous fait. Je l'ai envoyée au diable avec ses récriminations. En premier lieu parce que j'avais fait exactement ce que je devais faire. En second lieu, t'imagines la tête de l'employée de sécu recevant une feuille de soins rectificative 
d'une consultation déja remboursée en plus ... Motif: lettre du médecin produite 3 semaines plus tard !

En plus le médecin traitant c'est un cochon. Car je suis sure que la lettre en question, eh bien elle est antidatée à la demande de la patiente. D'ailleurs, voyant que je refusais de souscrire à sa demande, elle n'a pas voulu me laisser la lettre, elle l'a reprise avec elle. Je crois qu'elle compte l'envoyer a la sécu en expliquant que j'ai codé sa consultation en hors parcours de soins alors que j'aurais du la mettre en parcours !

Je précise pour les non initiés, que je n'ai pas gagné plus . Ce n'est pas le montant de ma consultation qui a gêné cette patiente, mais l'amputation du remboursement par la sécu et probablement aussi par sa mutuelle, car il y a en hors parcours 6 ou 8 euros supplémentaires non remboursés par la mutuelle, et qui restent à la charge du patient.

Je précise autre chose. Hier à ma consultation de médecin libéral, est venu un jeune homme de 21 ans, SDF, sans sécu, sans CMU, car totalement désinséré il n'a pas refait les papiers perdus. Pour ce garçon la, le prix de ma consultation a été de 0 euro.

Car je conçois la médecine comme cela. Ne pas faire payer les pauvres et les indigents.

Et envoyer au diable les emmerdeuses de ce genre, en sachant que leur pouvoir de nuisance est certainement plus grand que je ne le pense, et que je risque de me retrouver avec un litige de la sécu alors que je lui ai fait faire des économies  justifiées !

Mais quand j'y pense, il va falloir qu'elle paye les timbres pour les courriers si elle intente une action !




commentaires

le toubib 06/10/2008 11:56

honnêtement, on a plus de retour de courrier de spés non sollicités = consultés directement par le patient (et case adressé MT cochée)
mais la spécialité joue, c'est clair et net -)
pour le principe du reste à charge :
http://www.ameli.fr/assures/soins-et-remboursements/comment-etre-rembourse/le-parcours-de-soins-coordonnes/vous-etes-hors-du-parcours-de-soins.php

santoro martine 04/10/2008 16:54

la vie de médecin n'est vraiment pas un flot de sérénité... en tant que malade et citoyenne je trouve aberrant le comportement de cette femme, elle ne doit vraiment pas être très alitée pour faire ce ramdam, elle fait parti de ces personnes al'égo surdimmensionné ... bien-être argent pouvoir (même sur ces médecins) c'est fort...
j'apprécie fortement votre conception de la médecine ... je fais partie des personnes ont va dire bien "couvertes" avex un bon niveau de vie... mais jamais je ne ferai ce genre d'esclandre, il est essentiel de savoir où l'on en est par rapport aux autres
donc la solidartité ce n'est pas profité des avantages (même si on le mérite --- cotisations payées)mais oeuvrer pour un vrai partage, une répartition équitable...
dans ce cas c'est le monde des "inclus" qui se fout du monde des "exclus" ... et s'en protège
vraiment pas bien
bonne cotinuation martine

caromai 03/10/2008 22:02

je viens de découvrir ton blog, j'ai beaucoup aimé, alors je continue ma découverte

bizzzzz

caro

Nathalie 03/10/2008 14:27

Et non son médecin généraliste (j'en suis un...)n'est pas forcément un "cochon"; nos patients savent parfaitement nous manipuler pour nous demander dans l'urgence des courriers pour les spé et nous mettent devant le fait accompli (c'est urgent la consult est cet après-midi!!). On devrait probablement dire non, mais la tête dans le guidon entre les consult, les coups de fils, les dépannages d'ordonnance, de papiers et autres certficats, il est plus facile de faire le fameux "bon pour spé" (sic!) demandé que d'essayer d'argumenter notre refus. Alors je le reconnais que c'est notre très grande faute que de dire oui....

ML 03/10/2008 21:24


Je compatis bien aux difficultés des MG face aux exigences des patients
Perdre une patiente comme celle la doit pourtant être séduisant, non ?
En sachant qu'un refus peut au contraire constituer une "accroche" pôur un  patient habitué à donner des ordres.


Oiseau2nuit 03/10/2008 11:53

Ah ben non, suis-je donc bête, je le connais votre blog ! Ca fait juste des lustres que je n'y suis pas venue !!!! Ah Alzheimer quand tu nous tiens !

ML 03/10/2008 21:25


merci de votre visite en tous cas :-)


Oiseau2nuit 03/10/2008 11:50

Bonjour, je viens de découvrir votre blog sur la communauté. Je suis aide-soignante et je peux dire que malheureusement c'est souvent les plus nantis qui sont les plus ch.... et les plus radins. Allez savoir pourquoi ! bonne continuation, moi je continue la découverte de votre blog !

jocelyncharles 02/10/2008 12:54

Dans ce genre de situation, ou vous pouvez etre attaqué à chaque fois, avez vous un avocat attitré (Considérez vous que les dépenses pour un avocat attitré font parti de toutes dépenses pour l´ouverture d´un cabinet par exemple?)

ML 03/10/2008 21:23


en France nous ne sommes pas attaqués souvent. Et dans ce genre de cas, je ne me payerai pas les services d'un avocat, car je n'ai rien a me reprocher, et ce n'est pas une question de soins mais de
paperasserie


Présentation

  • : cris et chuchotements médicaux
  • : Déménagement définitif du blog à l'adresse suivante: www.cris-et-chuchotements-medicaux.net
  • Contact

@copyright

J'autorise les citations de mes textes sous réserve que soient citées la source et le lien.

Je trouve agréable d'être avertie, c'est plus convivial.

L'icone "j'aime" est bien, mais un commentaire c'est mieux

Si vous voulez me contacter: gastroenterologue92@gmail.com

Rechercher

Retrouvez tous les articles du blog ici: cris-et-chuchotements-medicaux.net. Vous y retrouverez l'intégralité des articles déja publiés, de nouveaux post, et vous pourrez mettre vos commentaires !

blogs santé

Teads - Top des blogs - Santé et bien être

A propos de moi

Ce blog a définitivement déménagé en septembre 2015 à l'adresse suivante: cris-et-chuchotements-medicaux.net.

Vous y retrouverez l'intégralité des articles déja publiés, que vous pourrez commenter (ici les commentaires sont désactivés)

et de nouveaux post, bien sur ! 

Au plaisir de vous retrouver sur mon nouveau blog

 

 

 

essai