Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 22:36

 

bulleflash24_2.pngPetit à petit, autour de moi, de plus vieux que moi mettent un pied dans le  bateau de la soixantaine. Ils atteignent  cet âge charnière auquel ils auraient autrefois pris leur retraite…

 

A les voir évoluer,  je me pose une question : La retraite à 60 ans, finalement, n’avait elle pas du bon … pour les autres ?

 

Ils ont soixante ans, ou presque. Sont encore dans la force de l’âge, pour la plupart. Se sentent en pleine possession de leurs moyens, ce qui n’est pas forcément tout à fait exact. Plus d’un est déjà en train de soigner son hypertension, son cholestérol, son cœur. Plus d’un autre, les chirurgiens notamment, ont des douleurs partout, et des anti-inflammatoires dans le tiroir du bureau.  Plus d’un a les yeux qui se ferment tout seul dans les réunions d’après déjeuner ou d’après diner.

 

Tous bien sur, disposent d’un intellect intact. De beaucoup d’expérience. De réputation, bonne ou moins bonne, de renommée, intra ou extramuros. Tous ont une clientèle et aucun n’a perdu ni ses illusions d’avoir encore plus de patients, ni sa trouille de voir s’évanouir sa clientèle

 

Ils ont tous beaucoup travaillé pour en arriver la. Ils ont donné de l’énergie, de la fatigue, des heures, du temps, de l’investissement.

Investir, ils ne veulent plus. Ce qui leur plait, c’est de toucher les dividendes de tout ce travail, et d’en obtenir la reconnaissance

 

Ce qui les plombe, ne serait ce pas  justement cette attente de la reconnaissance. Parce qu’avec tout ce qu’ils y ont mis, tout ce qu’ils y ont laissé de plumes pour en arriver la ou ils sont maintenant, ils la voudraient, pour certains éperduement.. la reconnaissance. Hélas, le monde a changé, celui de l’entreprise, celui de la médecine. La reconnaissance qu’ils espèrent, on leur accorde bien volontiers, en parole, en pensée. Mais de la à leur laisser la préséance dans tout, de la à les laisser contrôler les autres au nom de leur expérience, pas question. Derrière eux d’autres sont arrivés, aussi motivés, autant prêts à investir leur énergie pour la réussite. Les plus jeunes reconnaissent les compétences des anciens, mais ne comptent pas se prosterner devant bien longtemps . Les plus jeunes ont la vie devant eux, et évoluent dans un monde encore plus difficile que celui de leurs prédécesseurs.

 

Alors, les vieux de la soixantaine, petit à petit, ils s’aigrissent. Dans l’attente d’une reconnaissance qu’ils n’estiment pas à la mesure des services rendus, ils deviennent acariâtres, bloquent l’élan de ceux dont ils sentent la fébrile hâte à les pousser dehors. Ils s’accrochent à leurs prérogatives, sont outrés que l’on puisse dialoguer avec des petits jeunes à peine en train de naître alors qu’eux avaient déjà un train d’expérience dans leur besace.  Ils tentent de retenir le temps qui passe et de bloquer les évolutions du système, seul moyen à leur portée pour rester sur leur branche le plus longtemps possible.

 

La retraite à 60 ans, finalement, elle avait du bon… pour les autres !

commentaires

docdom 08/08/2010 10:11


La retraite des médecins libéraux est à 65 ans. Mais il est de plus en plus question de la pousser à 67 ans (surtout si le verrou des 60 ans pour les salariés saute!). Alors les vieux de la
soixantaine, il va falloir les supporter encore plus longtemps...


Dany 27/01/2010 21:11


Les médecins sont ils obligés de parir à 60 ans ?

Ils peuvent toujours essayer de dépanner leurs confrères qui ne peuvent pas partir en vacances à cause de la charge de travail...
Les MG libéraux qui prennent leur retraite ne sont pas remplacés....
Alors certains" jeunes" retraités les remplacent 15 jours de temps en temps....Ce qui permet à l'un de soufffler et à l'autre de refaire un peu de médecine....;)


Présentation

  • : cris et chuchotements médicaux
  • : Déménagement définitif du blog à l'adresse suivante: www.cris-et-chuchotements-medicaux.net
  • Contact

@copyright

J'autorise les citations de mes textes sous réserve que soient citées la source et le lien.

Je trouve agréable d'être avertie, c'est plus convivial.

L'icone "j'aime" est bien, mais un commentaire c'est mieux

Si vous voulez me contacter: gastroenterologue92@gmail.com

Rechercher

Retrouvez tous les articles du blog ici: cris-et-chuchotements-medicaux.net. Vous y retrouverez l'intégralité des articles déja publiés, de nouveaux post, et vous pourrez mettre vos commentaires !

blogs santé

Teads - Top des blogs - Santé et bien être

A propos de moi

Ce blog a définitivement déménagé en septembre 2015 à l'adresse suivante: cris-et-chuchotements-medicaux.net.

Vous y retrouverez l'intégralité des articles déja publiés, que vous pourrez commenter (ici les commentaires sont désactivés)

et de nouveaux post, bien sur ! 

Au plaisir de vous retrouver sur mon nouveau blog

 

 

 

essai