Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 22:19

Coïncidence , voici la deuxième patiente en moins d'une semaine, qui ressemble à ma marâtre.

 

Ma marâtre est la seconde épouse de mon père. Le terme est plutôt à connotation négative, mais c'est le mot, et celui de belle-mère plus généralement employé convient moins.

 

En plus, la mienne, elle avait le vrai profil des marâtres des histoires. Elle était rousse, d'une sorte de roux clair terne et délavé. Elle a épousé mon père par intérêt, j'avais 7 ans, et je l'ai détestée dès le premier jour. Nous sommes toujours restées dans cette détestation silencieuse et polie. Elle faisait semblant d'être gentille, mais peine perdue, je lui pressentais un mauvais fond. L'affection ne vint jamais

 

Cela dura plus de 45 ans, et jamais rien ne nous unit, hormis une habitude polie. Puis vint la disparition de mon père, et cette occasion lui permit de montrer enfin sa vraie nature. Ce qu'elle voulait c'était bien l'argent, elle l'avait attendu avec patience, mais y avait bien travaillé, et en douce, mais avec acharnement, comptant sur mon honnêteté pour croire à la sienne. Ainsi, mon indifférence sereine se transforma en regret, quelques jours après le décès, quand elle déclara tout de go qu'elle ne voulait plus jamais entendre parler de mon frère et de moi, et qu'elle se retira de notre vue non sans avoir détourné l'ensemble des biens de notre père..

 

C'est dire si la rencontre de sosies de ma marâtre me met mal à l'aise. De ces pâlichonnes, aux cheveux sans couleur, aux yeux ternasses et globuleux, mal coiffées, mal maquillées, mal vieillies, mal dans leur vie, mal dans leurs relations humaines, centrées sur leur moi intérieur dont le reflet est une pure émanation d'égoïsme irradiant.

 

Néanmoins, aujourd'hui, passant outre le désagréable premier contact d'une patiente centrée sur elle-même, sèche, cassante, sur ses gardes, j'ai gratté un peu la carapace de l'ancienne secrétaire de préfet qui se trouvait dans mon bureau. J'ai rencontré une veuve de 70 ans, ayant perdu son mari et aussi son fils unique d'un accident de voiture à l'âge de 25 ans, une femme dont le seul compagnon pas encore au cimetière était la solitude. Une patiente dont le leit-motiv revenant en boucle était: je ne peux pas sortir, pas avoir d'activité, parce que j'ai des "vaguaux"! Comme quoi, le malaise avait bien sa place dans notre rencontre.

 

Et finalement, cette vieille dame pas si sympathique, pas gravement malade, qui venait surtout chercher du réconfort chez le gastro, m'a dit en me serrant dans les bras en fin de consultation qu'elle m'avait trouvée sympathique, elle ...

 

 

 

 

 

 

 

publié par: M.L.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : cris et chuchotements médicaux
  • : Déménagement définitif du blog à l'adresse suivante: www.cris-et-chuchotements-medicaux.net
  • Contact

@copyright

J'autorise les citations de mes textes sous réserve que soient citées la source et le lien.

Je trouve agréable d'être avertie, c'est plus convivial.

L'icone "j'aime" est bien, mais un commentaire c'est mieux

Si vous voulez me contacter: gastroenterologue92@gmail.com

Rechercher

Retrouvez tous les articles du blog ici: cris-et-chuchotements-medicaux.net. Vous y retrouverez l'intégralité des articles déja publiés, de nouveaux post, et vous pourrez mettre vos commentaires !

blogs santé

Teads - Top des blogs - Santé et bien être

A propos de moi

Ce blog a définitivement déménagé en septembre 2015 à l'adresse suivante: cris-et-chuchotements-medicaux.net.

Vous y retrouverez l'intégralité des articles déja publiés, que vous pourrez commenter (ici les commentaires sont désactivés)

et de nouveaux post, bien sur ! 

Au plaisir de vous retrouver sur mon nouveau blog

 

 

 

essai