Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 20:47

Première consult du jour, cerveau pas encore caféiné, le breuvage étant pour l’heure en pleine digestion.  Le truc à éviter à tout prix à ce matinal horaire : le chieur… ou pire encore : 2 chieuers en même temps

 

Entrent dans le bureau : 2 femmes vietnamiennes. vietnam

 

L’une, la patiente, ne parle pas le moindre mot de français. L’autre : 10 mots à peine, une compréhension très sommaire, genre rien du tout. Mais comme elle fait des courbettes dès que je parle, j’ai transitoirement l’impression qu’elle comprend. M’explique en charabia  que son mari doit les rejoindre, je comprends qu’elle ne sait pas quand.  Elle décide de l’appeler, me le passe. Il parle français, lui. Les explications sont d’une limpide clarté :

-           - elle a mal au ventre (encore heureux, choix du bon praticien !)

-          - Elle a fait des examens…  ou sont-ils ? au vietnam.


Vient THE question , celle que l’on ne doit pas oublier de poser en début de consultation  à toute personne venant de l’autre bout de la planète pour un bilan : et vous  repartez quand ? … réponse conforme à mon intuition… elle part demain !!!


Pour l’interrogatoire, ce n’est pas gagné.  J’ai peut-être parlé vietnamien dans une vie antérieure, mais je n’ai pas révisé récemment…


Se matérialise soudain dans mon cabinet un nouvel arrivant. Aussi vietnamien que les autres, avec une maitrise nettement meilleure de notre langue. Je pense qu’il doit comprendre 30 mots, lui… Et apparemment, il y a un problème de dialecte, parce qu’il semble également comprendre 30 mots de son amie  la patiente.  Déjà ça prend 5 minutes d’aller retour pour arriver à savoir son âge..


Il m’a fallu autant de temps qu’une  consultation réelle pour réussir  à leur faire comprendre que je ne pouvais pas donner un avis sur des douleurs abdominales dans ces conditions la. Oups, je croyais qu’ils avaient compris. En fait, ils se sont installés tous 3 dans la salle d’attente. Il a fallu vraiment insister pour qu’ils admettent que c’était une consultation totalement utopique et qu’ils me libèrent les sièges.


Ca m’a ravagé le sens de l’humour pour la journée.

publié par: M.L. - dans joies
commenter cet article

commentaires

zigmund 09/07/2011 00:35



plus facile dans ma spé même la réfraction par contre en cas de pb + grave (glaucome DMLA ou cataracte) grosse galère pour expliquer



Présentation

  • : cris et chuchotements médicaux
  • : Déménagement définitif du blog à l'adresse suivante: www.cris-et-chuchotements-medicaux.net
  • Contact

@copyright

J'autorise les citations de mes textes sous réserve que soient citées la source et le lien.

Je trouve agréable d'être avertie, c'est plus convivial.

L'icone "j'aime" est bien, mais un commentaire c'est mieux

Si vous voulez me contacter: gastroenterologue92@gmail.com

Rechercher

Retrouvez tous les articles du blog ici: cris-et-chuchotements-medicaux.net. Vous y retrouverez l'intégralité des articles déja publiés, de nouveaux post, et vous pourrez mettre vos commentaires !

blogs santé

Teads - Top des blogs - Santé et bien être

A propos de moi

Ce blog a définitivement déménagé en septembre 2015 à l'adresse suivante: cris-et-chuchotements-medicaux.net.

Vous y retrouverez l'intégralité des articles déja publiés, que vous pourrez commenter (ici les commentaires sont désactivés)

et de nouveaux post, bien sur ! 

Au plaisir de vous retrouver sur mon nouveau blog

 

 

 

essai